Retour à Protestantisme et société

Retour à l'accueil

Introduction

(2005)

La Fédération protestante de France fête son centenaire les 21, 22 et 23 octobre 2005. Une célébration résolument tournée vers l’avenir, puisque la FPF a saisi l’occasion pour convier ses homologues européens à réfléchir avec elle à la place et au rôle du protestantisme dans l’Europe du XXIe siècle .
En juillet 2001, l’Express dans une série d’articles intitulés « Il était une fois l’Europe », confiait au professeur Heinz Schilling (Université Humboldt de Berlin) le soin de traiter de l’Europe de la Réforme. Et le professeur Schilling de choisir comme titre de sa contribution : « Le propre de L’Europe, c’est sa diversité ». Une affirmation que le protestantisme peut reprendre à son compte : Le propre du protestantisme européen, c’est aussi sa diversité !

• Cette diversité encourage les protestants à travailler ensemble au sein d’organisations œcuméniques, d’associations caritatives et culturelles afin de témoigner auprès des sociétés européennes et de dialoguer avec les autres religions. Sans viser l’exhaustivité, nous vous présentons en 1 ère partie de notre dossier, ces différents lieux d’échange et d’action..

• Dans la 2 ème partie de notre dossier nous donnons la parole aux historiens, aux théologiens et aux sociologues des religions qui nous disent pourquoi le protestantisme est une composante de l’Europe et quel rôle peuvent jouer les institutions protestantes dans l’espace politique et sociale d’une Europe laïque.

Il est intéressant de constater que les Eglises s'investissent de plus en plus dans le dialogue interreligieux : celui-ci est traité en 3 ème partie de ce dossier qui a pour vocation de recevoir d’autres contributions dans les prochaines semaines.  

 

Pour visualiser cette Europe protestante :

la Carte de l’Europe protestante.
Europe et Religions, Infographie du Monde.fr (Pour les abonnés du Monde) ;