Date 21/03/2010
Titre Un Laissez-passer pour la Vie ! 5/6
Sous Titre Dieu Choisit la Vie
Invités Didier Fiévet. Pasteur à l’Eglise Réformée de France à Rennes : de formation médicale, il accorde une attention particulière à l’écoute pastorale.

Isabelle Fiévet. Depuis cinq ans, aumônier à la prison pour femmes de Rennes, qui incarcère les femmes ayant été condamnées aux plus longues peines en France. Avant cela elle a été aumônier dans les cliniques de Montpellier. C’est donc une douzaine d’années de ministère d’aumônerie qui ont forgé son expérience particulière ; dans une autre vie, elle était géographe.
Chapitres Matthieu 27 Luc 9

Résumé

Beaucoup de chrétiens ne veulent pas se réclamer d’une religion du sacrifice où un Dieu réclamerait la mort de son propre fils innocent pour consentir à abandonner sa sainte colère. Beaucoup sont choqués que la vie humaine soit toujours considérée comme coupable, et qu’il faille payer du sacrifice de la vie ici bas dans l’espoir d’une vie céleste. La référence à la croix évoque alors un Dieu méchant et sanguinaire. La croix apparaît comme un épisode en trop dans l’histoire de Jésus, une tache qu’il faudrait gommer.

Alors comment soutenir qu’un laissez-passer pour la vie puisse passer par la croix ? Et pourquoi vouloir le soutenir ?

Juste parce que parfois, les impressions premières sont trompeuses. Juste parce qu’il arrive que des chemins arides soient porteurs des plus belles promesses.

Si la référence à la croix est constante dans le Nouveau Testament, ce n’est peut-être pas par un goût immodéré pour le sang et la cruauté. Il y a peut-être une façon de la comprendre qui ne l’évacue pas et qui, en refusant de la caricaturer, lui rend sa place libératrice.