Date 28/03/2010
Titre Un Laissez-passer pour la Vie ! 6/6
Sous Titre La mémoire vive
Invités Didier Fiévet. Pasteur à l’Eglise Réformée de France à Rennes : de formation médicale, il accorde une attention particulière à l’écoute pastorale.

Isabelle Fiévet. Depuis cinq ans, aumônier à la prison pour femmes de Rennes, qui incarcère les femmes ayant été condamnées aux plus longues peines en France. Avant cela elle a été aumônier dans les cliniques de Montpellier. C’est donc une douzaine d’années de ministère d’aumônerie qui ont forgé son expérience particulière ; dans une autre vie, elle était géographe.
Chapitres apocalypse 21, 1 Corinthiens 11

Résumé

Notre aujourd’hui est marqué par l’absence. Absence de ceux qui sont morts, absence du passé, absence de Jésus-Christ. Il ne nous reste que la mémoire.

Script de l'émission

Quand l'absence se fait présence. 

Il y a une mémoire qui ne voudrait garder de la vie que des objets, des éléments objectifs qui trouveraient en eux-mêmes leur propre causalité et leur propre fin. C’est une mémoire qu’on peut qualifier d’anatomique : elle ne voit le passé que comme un cadavre. C’est une mémoire morte. C’est, une mémoire qui nie l’histoire, qui  voudrait s’affranchir de l’histoire. Car l’histoire vise une mémoire vive : non pas seulement des faits mais ce qui leur donne chair. Il y a une façon de vivre nos deuils, il y a une façon de lire la Bible, il y a une façon de pratiquer la foi, qui relève de la mémoire morte. Elle tue.

Il y en a une autre, porteuse de vie, qui se fait mémoire vive. Qui vit du récit, de l’histoire, de ce qui dans le temps ménage la place de l’absence, jusqu’à ce s’y dessine une présence.